Mon tout-petit se réveille tout le temps. Est-ce normal ?

0/2 ans SantéMaternité

Le nouveau-né a des cycles de sommeil courts. Ces cycles qui durent entre...

Bénéficiez gratuitement et immédiatement d’un accès à cette réponse en nous communiquant votre adresse e-mail.
Vous recevrez immédiatement par mail un lien à cliquer pour confirmer votre accès à notre rubrique « Nos 500 réponses à vos 500 questions ».
Rendez-vous dans votre boîte mail, à tout de suite !

Si vous êtes abonné au Ligueur, connectez-vous via le bouton "Je me connecte" ci-contre pour lire la réponse à votre question.

 
Sur le même sujet

La nuit, il ne dort pas… et vous non plus

Ce papa et cette maman n'en peuvent plus : ils sont fatigués, irritables, se fâchent pour un rien. Ils ont le regard morne et les cheveux plats. Leur entourage commence à s'inquiéter. Ils reçoivent mille conseils, depuis le « Laissez-le pleurer : après deux ou trois nuits, il aura compris » ou le « Changez donc son lit de place, ce sont les ondes », jusqu'au « Prenez-le dans votre lit, il vous faut bien dormir ».

 

Quand le sommeil de bébé est sous haute surveillance

Après sa naissance, Elliot a dû rester hospitalisé pour raison médicale. À l’unité de néonatologie, il était d’office sous monitoring comme tous les autres enfants, mais un examen du sommeil a montré des anomalies et, après quelques semaines, Elliot est rentré à la maison sous surveillance cardio-respiratoire.

 
Vous avez une question plus personnelle ?
Posez-là via redaction@leligueur.be
Sur le même sujet

La nuit, il ne dort pas… et vous non plus

Ce papa et cette maman n'en peuvent plus : ils sont fatigués, irritables, se fâchent pour un rien. Ils ont le regard morne et les cheveux plats. Leur entourage commence à s'inquiéter. Ils reçoivent mille conseils, depuis le « Laissez-le pleurer : après deux ou trois nuits, il aura compris » ou le « Changez donc son lit de place, ce sont les ondes », jusqu'au « Prenez-le dans votre lit, il vous faut bien dormir ».

 

Quand le sommeil de bébé est sous haute surveillance

Après sa naissance, Elliot a dû rester hospitalisé pour raison médicale. À l’unité de néonatologie, il était d’office sous monitoring comme tous les autres enfants, mais un examen du sommeil a montré des anomalies et, après quelques semaines, Elliot est rentré à la maison sous surveillance cardio-respiratoire.