Loisirs et culture

Attachements et déchirements

C’est une famille quasi ordinaire de la classe moyenne qui affiche une certaine idée du bonheur, celle du film La vraie famille de Fabien Gorgeart. Avec Anna (impressionnante Mélanie Thierry), son mari Driss (Lyes Salem), rempli d’attentions pour ses proches, leurs deux garçons, Adrien et Jules, et Simon, placé chez eux à l’âge de 18 mois et qui a maintenant 6 ans. Tout bascule quand Eddy (Félix Moati), le papa biologique de Simon, dit son souhait de récupérer la garde de son fils. Anna est déchirée. Elle n’arrive pas à se détacher de celui pour qui elle déborde d’amour et qui l’appelle « maman ». Elle a du mal à gérer ses émotions. Elle dérape, jusqu’à faire de « grosses conneries ». Les autres – le jeune Simon compris – sont, chacun à sa façon, marqués, déstabilisés par la situation. Et tiraillés.
Le réalisateur-scénariste a puisé dans sa propre histoire : il a lui-même été le grand frère d’un enfant placé dans sa famille. Son film explore avec une finesse incroyable la question du lien. Il montre combien le travail des familles d’accueil est précieux, mais aussi subtil et complexe.

Film disponible en streaming gratuit sur la plateforme RTBF Auvio jusqu’au 28 avril.

À LIRE AUSSI

Non-non dans l’espace

Loisirs et culture

Non-non dans l’espace

« Vivons heureux avant la fin du monde »

Vie pratique

« Vivons heureux avant la fin du monde »

Repères 3

Loisirs et culture

Repères 3

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies