Loisirs et culture

Le livre, sa plus belle conquête

Une dizaine de pages en carton souple, une image très colorée et un titre : Super pouvoir. Ce petit livre, largement distribué à l’occasion de la Fureur de lire (du 7 au 11 octobre), rappelle l’importance de la lecture dans le développement de l’enfant. Oui, même à l’heure du numérique, la rencontre avec le livre reste pour le tout-petit un tout grand moment dans son histoire.

Tout commence par les câlins…

Votre bébé a 6 mois et plus et ses menottes commencent à devenir plus agiles. Il s’empare d’un hochet, il se saisit aussi du livre. Avec votre aide, bien sûr, car le cartonné fait sur mesure pour les tout-petits pèse son poids. Et ce sont ses premières découvertes : il le mordille, tape dessus, aime le lancer et le laisser tomber…
À côté de ces jeux physiques qui l’aident à s’approprier l’objet-livre, il y a les premiers plaisirs du partage. Lové dans vos bras, votre tout-petit vous écoute décrire l’image, suit votre doigt qui la pointe, profite de ces quelques minutes de tendresse tout contre vous…
Dans les premiers mois, ces moments que vous aimeriez voir ne jamais s’arrêter sont brefs. C’est que Bébé en a vite marre et passe à d’autres explorations. Consolez-vous : au fil du temps, ces moments délicieux vont s’allonger au bénéfice de l’enfant qui va, petit à petit, s’imprégner de sa langue maternelle, se familiariser avec le monde de l’écrit (lettres, lecture de gauche à droite, etc.) et prendre goût aux câlins.

L’imaginaire, ça aide à vivre 

Car c’est bien ça, la magie du livre : mener tout en douceur votre enfant vers une série d’apprentissages, celui notamment qui lui permettra de construire son univers imaginaire. Au fil des pages, votre tout-petit va pouvoir se représenter des choses dans sa tête sous forme d’images liées aux mots et vice versa. Des compétences précieuses qui vont l’aider à vous dire ce qu’il éprouve, à exprimer ses émotions et à conjurer ses peurs.
Tantôt il se glissera dans la peau d’Arthur qui est en colère, tellement en colère qu’il fait sauter la Terre. Lui aussi sent gronder sa rage et aimerait qu’elle fende le gros arbre du jardin en deux. Tantôt, il deviendra le preux chevalier capable de terrasser le monstre poilu, poil au c…
De livre en livre, d’histoire en histoire, votre enfant va comprendre qu’il n’est pas le centre du monde, qu’il ne l’a jamais été. Une découverte terrible qui pourrait lui rester sur l’estomac, à vie ! Mais le livre, ses images, ses histoires vont l’aider à bâtir cet espace-tampon (que les psychiatres appellent « espace transitionnel ») entre son monde intérieur et le monde réel qui peut être cruel. De quoi supporter les frustrations et tout ce qui va à l’encontre de son omnipotence.

Super pouvoir

Exercer son attention, développer son langage, stimuler son imagination, être à l’écoute et dire ses émotions… autant de prouesses réalisées par votre petit bout grâce (notamment) au livre. C’est ce que démontre Doudou dans Super pouvoir, cette histoire inédite, écrite et illustrée par Jean Maubille.
Tirée à 60 000 exemplaires, elle sera distribuée accompagnée d’une brochure dès ce mois d’octobre par les accueillantes en visite à domicile et via les consultations ONE afin que les tout jeunes parents ne tardent pas à mettre dans les mains de leur tout-petit un premier livre. Une opération qui apporte de l’eau au moulin de Joëlle Milquet, ministre de l’Éducation, de la Culture et de l’Enfance qui devrait annoncer les priorités de son Plan lecture lors de la Fureur de lire 2015.



M. K.

Zoom

À partir de quel âge mon petit comprend-il quelque chose au livre que je lui raconte ?

  • 6 mois et plus : premiers contacts avec l’objet-livre, premiers dialogues autour d’une image, d’un mot, premières complicités qui vont développer chez le bébé le désir du contact avec les autres.
  • 12 mois et plus : votre enfant feuillette de mieux en mieux le livre. Ça n’a l’air de rien, mais ses premiers essais pour tourner les pages sont comparables à la conquête d’un sommet himalayen. Encouragez-le en le laissant s’aventurer dans le livre à sa manière. D’autre part, il est de plus en plus attentif à l’image et à ce que vous lui racontez et est capable, avec votre aide, de faire des associations entre le chien dessiné dans le livre et celui croisé dans la rue.
  • 18 mois - 3 ans : il découvre le plaisir de se faire lire des histoires d’un bout à l’autre. Adaptez-vous à son rythme et à ses envies en essayant de ne pas dépasser les 10 minutes… sauf s’il en redemande, bien sûr.
  • 3 ans et plus : votre petit a l’âge de rejoindre le grand jury d’enfants du prix Bernard Versele et de voter pour son livre préféré, catégorie 1 chouette !

À raconter

Quelques titres choisis pour les tout-petits :

  • Oh ! la vache, Antonin Louchard et Katy Couprie, Éditions Thierry Magnier.
  • Mélimélanimo, Constanze Von Kitzing, Éditions La joie de lire.
  • La toute petite dame, Byron Barton, Éditions L’École des loisirs.
  • Et le soir, quand la nuit tombe… Anne Crausaz, Éditions Memo.
  • Pomme de reinette, Julia Chausson, Éditions Rue du monde.
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies