Crèche et école

Nouveau calendrier scolaire, nouveau visage de l’extrascolaire

Des semaines de vacances en moins pendant l’été, deux semaines au lieu d’une aux congés d’automne (Toussaint) et de détente (Carnaval), voilà un calendrier, à partir de la rentrée prochaine, qui vient chambouler l’organisation des stages et des camps.

► De nouvelles dates

Une période plus courte en été et des périodes plus longues de l’automne au printemps, cela a des conséquences sur les types d’activités. « À la Toussaint et au carnaval, il fait moins beau. On doit donc trouver des activités en intérieur, qui coûtent généralement plus cher », explique Stéphanie Demoulin.

Même constat pour les Scouts. La fédération a invité les différents staffs d’unités à mener une réflexion sur les dates de camps. De quoi revoir les habitudes des parents. « En 2023, on perd toute la première semaine du mois de juillet, rappelle Adrien Mogenet, porte-parole des Scouts. Or, c’est le mois où on a le plus de sections qui partent en camps. On va donc se retrouver avec le même nombre de groupes, mais sur une période plus courte. Le risque est que certaines sections ne trouvent plus d’endroit où stationner car il y aura saturation, que les prix de la location augmentent et qu’il manque du matériel prêté par la Fédération Wallonie-Bruxelles aux unités ». Sur ce dernier point, un subside « tentes » a été débloqué pour que les unités puissent investir dans leur propre matériel et puissent se le prêter entre elles.

Lire aussi: Les stages d’été, poste à raboter dans un budget familial serré ?

► Manque de lieux

Si tous les organisateurs de stages se concentrent sur une période plus courte en été, il risque en effet d’y avoir plus de demandes que d’offres sur les propositions de lieux pour séjourner et organiser des activités. « La Fédération Wallonie-Bruxelles a ainsi débloqué de nouveaux subsides pour financer des travaux et aménager des locaux scouts pour en faire des endroits de camps », continue Adrien Mogenet.

La question se pose aussi pour les plaines de vacances. Chez Ocarina (mouvement de jeunes volontaires de la Mutualité chrétienne), c’est encore flou. « Une certaine concurrence risque d’avoir lieu, explique Aude Scieur, chargée de communication. Les plaines se passent généralement dans des écoles. Seront-elles disponibles et au même prix ? ».

Lire aussi: Extrascolaire, pas toujours extra clair

► Des encadrant·es moins disponibles

Pour Ocarina, comme pour les Scouts et autres mouvements de jeunesse, l’encadrement des enfants se fait sur base de volontaires breveté·es qui sont souvent des étudiant·es du supérieur. Mais les universités et les Hautes Écoles gardent l’ancien calendrier. Résultats : les animateurs et animatrices auront cours pendant les semaines supplémentaires au printemps et à l’automne. Des périodes pendant lesquelles les formations en animation ont également lieu. « On espère que le supérieur va aligner rapidement ses congés sur ceux de l’enseignement obligatoire, réagit Aude Scieur. En attendant, on va y aller année par année ».

Envisager de professionnaliser cet encadrement ? C’est non pour Ocarina. « On est un mouvement social. Le cœur et le sens de notre action, ce sont les volontaires. Nous n’irons donc pas chercher des professionnel·les ». Voilà pourquoi la ministre de la Jeunesse, Valérie Glatigny, a recommandé aux établissements du supérieur « de ne pas organiser, durant la semaine du 20 février, des activités avec présence obligatoire des étudiant·es ou des activités décisives pour la poursuite de leur cursus, ceci afin de leur permettre de combiner études et, par exemple, une participation à des activités dans les mouvements de jeunesse ou des activités sportives ». Pour d’autres acteurs de l’ATL qui dépendent moins des étudiant·es, il y a plus de chance qu’ils fassent appel à des personnes déjà diplômées.

Lire aussi : Vous recherchez une activité extrascolaire sur Bruxelles ? Voilà un outil bien pratique…

► Un impact sur les prix ?

Moins de lieux disponibles, moins d’encadrant·es, une réorganisation avec des activités à l’intérieur pendant l’année… tout cela ne risque-t-il pas de faire augmenter le prix des stages ? Réponse du côté du cabinet de la ministre chargée de l’Accueil Temps Libre, Bénédicte Linard : « L’enveloppe supplémentaire d’1,5 million vient soutenir et appuyer des initiatives nouvelles permettant à des opérateurs de se mettre en partenariat, notamment pour les infrastructures et les ressources humaines, ce qui permettra d’une part de diminuer les coûts (qui dit partenariats, dit coûts diminués en plus du partage d’expertise), et d’autre part garantira a minima un certain nombre d’offres accessibles (cela fait partie des conditions) ». Et de rappeler que les centres de vacances recevront des subsides pour toutes les périodes de congés, y compris les semaines de l’automne au printemps, là où ce n’était pas le cas auparavant.

MAIS ENCORE...

Une réforme trop rapide ?

Pour le secteur de l’Accueil temps libre (ATL) et les mouvements de jeunesse, la réforme du calendrier scolaire a été mise en place très rapidement. Trop rapidement pour que l’extrascolaire puisse se retourner. « La réforme a été mise en place de manière un peu trop rapide », confirme Stéphanie Demoulin, coordinatrice et administratrice déléguée de la Fédération francophone des écoles de devoirs. « La Fondation Roi Baudouin, qui a fait une étude de faisabilité, montrait bien que la réforme du rythme annuel n’avait de sens que si, en parallèle, on pensait à l’organisation de l’ATL. Et ça ne s’est pas fait ».

À noter

Voici les congés de l'année scolaire 2022-2023

  • Rentrée scolaire : lundi 29 aout 2022
  • Fête de la Communauté française: mardi 27 septembre 2022
  • Congé d'automne (Toussaint): du lundi 24 octobre 2022 au vendredi 4 novembre 2022
  • Commémoration du 11 novembre
  • vendredi 11 novembre 2022
  • Vacances d'hiver (Noël): du lundi 26 décembre 2022 au vendredi 6 janvier 2023C
  • Congé de détente (Carnaval): du lundi 20 février 2023 au vendredi 3 mars 2023
  • Lundi de Pâques: lundi 10 avril 2023
  • Vacances de printemps (Pâques): du lundi 1er mai 2023 au vendredi 12 mai 2023 (le congé de printemps est donc décalé par rapport à la fête de Pâques)
  • Congé de l'Ascension: jeudi 18 mai 2023
  • Lundi de Pentecôte: lundi 29 mai 2023
  • Les vacances d'été débutent le samedi 8 juillet 2023
Vous recherchez une activité extrascolaire sur Bruxelles ? Voilà un outil bien pratique…

Crèche et école

Vous recherchez une activité extrascolaire sur Bruxelles ? Voilà un outil bien pratique…

En 2023, la gratuité scolaire, mais moins de congés familiaux

Société

En 2023, la gratuité scolaire, mais moins de congés familiaux

Abonné
Glossaire de l'enseignement belge francophone : au-delà des mots, de vrais changements

Crèche et école

Glossaire de l'enseignement belge francophone : au-delà des mots, de vrais changements

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies