Vie pratique

Plus de sécurité : en voiture

Les abords des écoles ont été fortement sécurisés ces dernières années, avec notamment l’introduction des zones 30. Des efforts qui ont porté leurs fruits mais qui peuvent encore être améliorés. Selon Vias Institute (ex-IBSR), « en période scolaire, près de deux tiers des accidents impliquant des enfants (65,5 %) n’ont pas lieu aux abords des écoles, mais en agglomération ». Afin de limiter les risques, quelques réflexes simples à adopter.

Quel siège auto ?

La priorité : choisir un siège auto correspondant au poids ou à la taille de votre enfant. Évitez de prendre un siège trop grand afin de gagner quelques années avant l'achat du suivant.

Il pèse moins de 13 kilos (+ ou - 2 ans) : ce sera un siège auto, installé de préférence dos à la route, soit avec la tête de l'enfant orienté vers la vitre arrière du véhicule. La raison ? En cas de choc, la tête et le dos sont en appui contre le dossier du siège, ce qui diminue le risque de lésions. Lors de l’achat du siège, essayez-le dans votre voiture afin de vous assurer que la ceinture de sécurité est assez longue pour pouvoir fixer celui-ci correctement.
Un siège « dos à la route » s’installe de préférence à l’arrière du véhicule, mais si vous décidez de le placer à l’avant, il est obligatoire de désactiver l’airbag passager, car son déclenchement brutal pourrait blesser votre bébé.
Si vous décidez d’utiliser une nacelle, sachez qu’elle se fixe sur la banquette arrière, perpendiculairement à la route, la tête de votre bébé vers le centre. Elle sera fixée avec les ceintures trois points ou à l’aide de sangles spéciales reliées au point d’ancrage des ceintures. Veillez à ce que ces sangles soient bien tendues et les ceintures non vrillées. Conformez-vous toujours au mode d’emploi du fabricant. Évitez les sièges auto valables pour plusieurs tranches de poids. Pour plus de sécurité, à chaque étape, un siège adapté : telle est la devise à adopter.

Il pèse de 13 à 18 kg (2 à 6 ans) : le siège face à la route est tout indiqué. Il doit avoir cinq sangles. Faites voyager votre enfant le plus longtemps possible dans son siège jusqu’à ses 18 kg.

Il pèse plus de 15 kg et atteint 1,10m : vous pouvez décider de l’installer sur un rehausseur qui permet d’utiliser la ceinture adulte dans de bonnes conditions. Il existe des rehausseurs avec dossier et sans dossier. Les spécialistes recommandent celui avec dossier et protections latérales, plus confortable et plus sécurisant. Le dossier est doublement recommandé si le siège de la voiture n’est pas équipé d’un appuie-tête.

Le siège auto, côté installation

Isofif est un système qui permet de se passer de la ceinture de sécurité et d’un éventuel risque de mauvaise installation du siège. Deux solides anneaux métalliques, solidaires de la voiture, sont dissimulés dans la banquette arrière, entre l’assise et le dossier. Le siège Isofix, lui, est doté de deux pinces métalliques rigides qui se clipsent, par simple poussée, dans les deux anneaux du véhicule.

Ses avantages ?

  • Une meilleure retenue du siège en cas de choc.
  • Une installation simple et sans risque d’erreur, grâce aux indicateurs sonores et lumineux qui confirment que le siège est correctement installé.
  • Il sera plus aisé de vérifier si le siège auto convient à votre voiture grâce à l’homologation universelle et un étiquetage commun dans la voiture et sur le siège auto. Vérifier avec votre garagiste si ce système est déjà installé sur le modèle de votre voiture.

Ceintures : ce que dit la loi

Le constat de Vias Institute est sans appel : au moins un enfant sur deux n’est pas correctement attaché en voiture et un enfant sur dix n’est pas du tout attaché.  Depuis 2013, la non-utilisation ou l’utilisation incorrecte d’un système de retenue pour enfant devient une infraction du 3e degré, soit une amende de 150 €. Et pour les adultes, une amende de 100 €.
Les enfants peuvent voyager à l’avant, à tout âge, pour autant qu’ils soient attachés comme la loi le prescrit. Seule restriction : il est interdit d’installer un enfant dans un dispositif de retenue dos à la route à une place de la voiture équipée d’un airbag frontal passager, sauf si celui-ci est désactivé.

Combien d’enfants peut-on transporter ?

Chaque enfant doit disposer d’une place entière dans la voiture. On peut donc transporter autant d’enfants qu’il y a de places assises dans la voiture.

Bon à savoir

UN BON SIÈGE AUTO DOIT :

  • toujours être attaché. Même lorsqu’il n’est pas occupé car en cas d’accident, il pourrait se transformer en projectile et vous blesser.
  • impérativement être remplacé après tout accident ou choc. Lors d’un petit accrochage, le siège peut avoir été endommagé de manière non apparente. Votre assurance prend en général en charge le remplacement selon le contrat souscrit.
  • être conforme. Tous les dispositifs de retenue pour enfants utilisés doivent satisfaire aux normes européennes les plus récentes. Les sièges qui ne satisfont pas à ces normes ne peuvent plus être utilisés.
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies