Vie pratique

Qu'est-ce qui va changer pour les familles en 2024 ?

Une nouvelle année a débuté, est-ce qu’il y a des choses qui vont changer pour les familles en 2024 ?

► Depuis le 1er janvier :

  • Successions : à Bruxelles, les personnes en cohabitation de fait depuis plus d’une année sont assimilées aux personnes mariées pour le calcul des droits de succession. C’était déjà le cas en Flandre, mais ça ne l’est pas encore en Wallonie.
  • Changement de nom : tout·e citoyen·ne majeur·e a le droit de changer son nom de famille une fois dans sa vie et sans devoir se justifier, en optant soit pour le nom de son père, soit pour celui de sa mère, soit pour une combinaison des deux.
  • Garde d’enfants malades : plusieurs services de garde d’enfants malades, dont Tempo-Team Childcare, ont arrêté leurs activités. Ces fermetures sont de nouveaux exemples d’une tendance préoccupante, sur laquelle nous reviendrons cette année.
  • Remboursements de soins : le remboursement des implants cochléaires est étendu aux enfants et aux adolescent·es atteint·es de surdité, qu’elle soit bilatérale ou unilatérale. Par ailleurs, une cinquantaine de médicaments essentiels pour les enfants atteints d'un cancer qui n'étaient pas remboursés jusqu'à présent bien qu’ils fassent partie du protocole standard de traitement le sont dorénavant.
  • Mutuelles : elles ne peuvent plus proposer de formules d’« épargne prénuptiale », souvent constituée par les parents au bénéfice de leurs enfants et débloquée lors de leur mariage, de leur cohabitation légale ou de leurs 30 ans.
  • Congés : en cas de maladie ou d’accident survenu pendant une période de vacances annuelles, les travailleurs et travailleuses peuvent récupérer plus tard leurs jours de congé « perdus ». Bon à savoir, même si ce n’est pas directement lié à la parentalité.

► Au moment de rendre votre déclaration fiscale :

  • Frais de garde d’enfant : depuis 2023, pour obtenir la réduction d’impôt pour frais de garde d’enfant, il faut obtenir de la part de l’organisme de garde (l’école pour la garderie, les organisateurs de stages, la crèche…) une attestation fiscale correspondant au modèle émis par le SPF Finances. Il y a eu une tolérance pour la déclaration d’impôts 2023. Mais en 2024, les nouvelles attestations seront nécessaires pour obtenir l’avantage fiscal.
Télécharger le nouveau modèle d'attestation

► Dès la rentrée scolaire 2024 :

  • Fournitures scolaires : elles seront gratuites en 3e primaire.
  • Allocations d’études : une revalorisation de ces allocations est prévue pour le secondaire et le supérieur.

À LIRE AUSSI

Trois accueils, trois histoires

Vie pratique

Trois accueils, trois histoires

Jeunes mineures enceintes : quelles aides ?

Droits et congés

Jeunes mineures enceintes : quelles aides ?

Journée pédagogique à l'école : la garderie peut elle être payante

Crèche et école

Journée pédagogique à l'école : la garderie peut elle être payante

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies