Vie pratique

Rentrée scolaire : « Tester » le parcours en bus avec son enfant, une bonne idée ?

C’est devenu une tradition au TEC. À la rentrée scolaire, les transports en commun wallons offrent un parcours découverte pour familiariser son enfant au trajet qu’il empruntera pour rejoindre son école. Il s’agit d’un titre de transport gratuit valable pour le jeune voyageur et son accompagnant·e. Une expérience aux multiples avantages.

Le TEC appelle ça un « parcours découverte ». Il s’adresse aux enfants de 11 à 14 ans qui, en septembre, pendront le bus pour la première fois pour se rendre à l’école et qui n’ont jamais eu d’abonnement payant sur les lignes de bus wallonnes. En fait, ce titre de transport spécial est valable pour deux personnes : pour l’enfant et la personne qui l’accompagne pour ce repérage.

Pour en profiter, deux cas de figure :

► Votre enfant a déjà une carte Mobib nominative. C’est le plus simple. Vous demandez ce titre dans votre espace TEC ou à l’adresse e-mail eshop@letec.be. Vous précisez le nom de l’enfant, son prénom, les 19 chiffres de son numéro de carte Mobib et le parcours (Next, Horizon ou Horizon +) à tester.
► Votre enfant n’a pas de carte Mobib. Il faut lui en procurer une, valable 5 ans. Pour ça, il faudra débourser 5€ dans un espace TEC ou via l’ouverture d’un compte sur letec.be. Ensuite, vous suivez la procédure décrite ci-dessus.

Du côté de la STIB, il n’existe pas de dispositif de ce type. Au service marketing, on explique que le besoin se fait beaucoup moins ressentir qu’au niveau wallon. « Le rapport avec les transports en commun est différent à Bruxelles, indique Françoise Ledune, porte-parole de la STIB. L’utilisation des bus, trams et métros est beaucoup plus naturelle. Beaucoup de gens sont abonnés, emmènent avec eux leurs enfants qui profitent de la gratuité jusqu’à 12 ans ».

Rappelons tout de même que cette gratuité est totalement « pleine » jusqu'à 6 ans. Ensuite, jusqu'à 12 ans, elle reste conditionnée à l'achat de la carte Mobib (5€).

Une expérience qui peut être enrichissante

Par rapport à cette initiative de « premier itinéraire accompagné », la psychologue Mireille Pauluis est enthousiaste. « Je trouve ça épatant, s'exclame-t-elle. Découvrir le trajet avec son enfant, c'est forcément sécurisant pour l'enfant. Cela l'arme face à l'inconnu. Celui lui permet de bénéficier d'une sécurité de base ».

Mais dans ce dispositif, l'enfant n'est pas le seul à tirer un bénéfice de l'accompagnement. « Je pense que le parent doit aussi se sentir sécurisé par l'expérience. Parce qu'il découvre le trajet et se débarrasse peut-être de certaines appréhensions. Cela peut induire également un certain sentiment de fierté. Conduire son enfant à la 'grande école', c'est pas rien ! ».

Lors du trajet, Mireille Pauluis propose aux parents de commenter le voyage. « Cela donnera l'occasion à l'enfant de se trouver des repères, de se raccrocher à des choses à des personnes qu'il connaît. Cela lui permettra de mieux s'y retrouver. C'est important du point de vue de cette autonomie qui se construit progressivement ».

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies