Enfants : 3/5 ans

Classe sous tension : des outils pour déminer

Classe sous tension : des outils pour déminer

Quand les problèmes de violence accaparent une classe, il faut réagir. C’est ce que madame Fanny* a fait en s’alliant avec le PMS et quelques parents. Une collaboration positive qui mérite d’être partagée.

 

3/5 ans 

Douleurs psychosomatiques : une souffrance à ne pas prendre à la légère

Douleurs psychosomatiques : une souffrance à ne pas prendre à la légère

Que faire quand son enfant répète « J’ai mal au ventre » à longueur de journée, mais qu’aucun médecin n’a pu lui diagnostiquer de maladie ? Qu’est-ce que cela signifie et surtout, comment faire en sorte que son enfant s’apaise ? Entretien avec Jennifer Toussaint, docteure en psychologie et spécialisée en petite enfance.

 

3/5 ans 

Ces moments où on aurait envie de leur tordre le cou

Ces moments où on aurait envie de leur tordre le cou

Sentir l’agressivité monter en soi. Être tellement à bout qu’on aurait envie de crier très fort ou carrément de gifler son enfant. Stop. On respire. On redescend d’un cran et on atterrit en douceur sur les pistes de solutions livrées par nos spécialistes.

 

3/5 ans 

Les amitiés maternelles, entre exclusivité et gentille meute

Les amitiés maternelles, entre exclusivité et gentille meute

Vous la visualisez à tous les coups : une bande de parents, réunis devant un bâtiment scolaire à deviser sur les relations amicales tumultueuses de leurs jeunes enfants. Tous les travers y sont passés en revue. Du classique « T’es plus ma copine » à l’exclusivité des relations hypercomplexes : Sophia est la copine d’Alisha, mais Alisha ne jure que par Victor qui, lui, ne s’entend justement pas avec Sophia. Vous êtes perdu·e·s ? Nous aussi. Vite, il est temps de discuter de tout cela avec la psychologue Mireille Pauluis.

 

3/5 ans 

« Le bébé va naître… Un vrai ? »

« Le bébé va naître… Un vrai ? »

Annoncer l’arrivée d’un bébé dans la famille à son grand, à sa grande ou à ses aîné·e·s n’est pas un événement banal. C’est vrai côté parents : quel tumulte d’émotions dans la tête et dans le cœur, en effet ! C’est vrai côté enfants. Et là, selon leur âge, ils réagissent bien différemment.