Violences

Une femme sur 5 est victime de violences au moment d’accoucher et l'ignore

Une femme sur 5 est victime de violences au moment d’accoucher et l'ignore

Expression abdominale, actes à vif et point du mari : voilà des violences obstétricales auxquelles une femme sur cinq est confrontée au moment de son accouchement en Belgique francophone. 4 226 participantes ont témoigné dans le cadre d’une enquête de la Plateforme citoyenne pour une naissance respectée. Les questions portaient sur le contexte d’accouchement au sens large. Celles qui ont coché l’une de ces trois cases ignoraient qu’il s’agit de violences gynécologiques.

 

 Violences

L’inceste, comment sortir de l’enfer

L’inceste, comment sortir de l’enfer

Rendez-vous important ces 20 et 21 novembre. La Maison de la Création à Laeken propose un évènement autour de l’inceste. Ici, le projet ne consiste pas à se gratter les plaies et à traumatiser les esprits, mais à dialoguer autour d’un tabou. On en parle avec l’équipe du centre culturel et aussi avec Corinne Jean, auteure qui raconte son histoire avec détermination. Par impudeur ? Non. Tout simplement pour faire parler les silences.

 

Vie de parent Violences

Mon corps, mes droits : une campagne d’Amnesty International

Mon corps, mes droits : une campagne d’Amnesty International

Le 8 mars, les droits des femmes seront, comme chaque année, mis à l’examen. L’occasion d’aborder la campagne d’Amnesty International et de SOS Viol lancée sur base d’une enquête sur les violences sexuelles en Belgique. Commentaires sur certains résultats qui nous semblent être au cœur des préoccupations de la Ligue des familles.

 

Vie de parent ÉducationViolences

« La fessée, c’est pour son bien ! »

Culottée la fessée ? Le débat sur la question refait surface en France. La semaine dernière, un papa a reçu une amende de 500€ pour avoir donné une fessée déculottée à son fiston. Alors, geste éducatif ou acte de violence punissable, la fessée ?

 

Vie de parent Violences

Harcèlement : tous concernés !

Harcèlement : tous concernés !

En France, une campagne « Mobilisons-nous contre le harcèlement » a été lancée ce mois-ci à destination des jeunes par le ministère de l’Éducation nationale. Parallèlement, un site extrêmement complet a été dédié à la question du harcèlement.