Loisirs et culture

Et si on musardait à Muizen ?

LA BALADE DU LIGUEUR

Une petite escapade en Flandre pour débuter l’année ? Poussons une pointe jusqu’à Muizen, un village situé près de Mechelen, à une trentaine de kilomètres de Bruxelles. L’endroit est connu pour abriter le zoo de Planckendael, mais il offre aussi plusieurs possibilités de promenades en bordure de Dyle.

D’un point de vue pratique, on part du « natuurpunt » situé au 7 de la Muizenhoekstraat. Là, vous pouvez prendre une carte qui expose de façon claire plusieurs petits itinéraires que les tribus peuvent combiner à leur guise. Pour entamer votre déambulation, empruntez le petit chemin qui longe le bâtiment et mène au chemin de halage. Vous aurez ensuite l’opportunité d’obliquer sur la droite pour rejoindre « Mechels Broek » où sont dressés des postes d’observation ornithologique. De là-haut, vous profitez d’une belle vue sur les alentours.
Ces promenades sont purement familiales, alternant différents paysages, sans difficultés particulières. Elles peuvent, par exemple, venir en complément d’une excursion à Mechelen.
Pour les plus courageux et courageuses, une autre promenade part du centre de Muizen. Longue de 9 kilomètres, elle investit l’autre rive de la Dyle. Une bonne partie du circuit emprunte la digue de la rivière ou le chemin de halage du canal Louvain-Dyle. Le long de celui-ci, vous aurez l’occasion de vous frotter au zoo de Planckendael. Avec un peu de bol, vous aurez même la possibilité d’apercevoir, de loin, des pingouins, des flamants roses, voire des éléphants.
Des animaux, il y en a aussi de moins exotiques. En hiver, les canards et les oiseaux des prés sont présents en nombre. Une occupation massive qui s’explique par des prairies très accueillantes, souvent inondées en cette saison. En mars ou avril, ce sont les cigognes qui reviennent de leur exil méditerranéen. Leurs silhouettes élancées se détachent avec élégance sur les paysages paisibles de l’endroit.
Ajoutez un temple bouddhiste sur l’itinéraire, un clocher miraculeusement épargné par un missile V1 durant la Deuxième Guerre mondiale ou encore des saules têtards qui modèlent les paysages et vous comprendrez que Muizen et ses alentours valent clairement le détour.

BON À SAVOIR

Ces promenades sont facilement accessibles depuis la gare SNCB de Muizen.

À LIRE AUSSI DANS LE LIGUEUR

À Courrière, le guide est un sanglier

Loisirs et culture

À Courrière, le guide est un sanglier

Le bois de Lauzelle

Loisirs et culture

Le bois de Lauzelle

Poussettes et ruines d’abbaye

Loisirs et culture

Poussettes et ruines d’abbaye

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies