Loisirs et culture

Par-delà les sentiers de Jérôme Eeckhout et la Petite Fureur de lire

Et si nous commencions 2024 avec un bon roman d’aventures pour de jeunes ados : Par-delà les sentiers, de Jérôme Eeckhout (éd. Alice/coll. Deuzio), lequel fait partie des quinze titres d’auteurs et autrices belges présélectionnés par la Petite Fureur de lire. L’occasion pour vos jeunes de participer à ce concours en prolongeant leur lecture par une création personnelle.

Par-delà les sentiers

Comme dans son premier roman, Je suis un ours !, déjà publié aux éditions belges ‘Alice, situées à Braine l’Alleud, Jérôme Eeckhout nous plonge sur près de 300 pages dans un univers proche de la fantasy, entre récit naturiste et légende merveilleuse, entre clarté et obscurité. La couverture de Par-delà les sentiers, signée par l’auteur-illustrateur, en est un parfait reflet. On y découvre Ana, 12 ans, qui se hasarde au milieu d’une sombre forêt aux arbres tortueux. Aidée d’une lanterne et d’Andreï son fidèle chien, elle profite de ses vacances pour partir dans la montagne sur les traces d’une étrange créature dont Jérôme Eeckhout a le secret : le zylvat-ar-paleobkari, sorte de chaînon manquant entre les singes et les hommes. Cet être hybride et mystérieux faisait l’objet des recherches menées par le professeur Ovide Lachance, mentor de la scientifique Camélia Balat, maman d’Ana. Or celui-ci est hospitalisé, confus, depuis une chute inexpliquée dans des montagnes lointaines. Ni une, ni deux, la gamine y accompagne sa mère pour éclaircir ce mystère et surtout en apprendre davantage sur le zylvat-ar-paleobkari. Et nous avec elles ! D’autant, et c’est ce qui fait tout son charme, qu’Ana entretient une relation particulière avec les animaux puisqu’elle sait communiquer avec eux ! Si la mise en place de tous ces éléments ainsi que de nombreux autres personnages peut paraître longuette, le livre décolle vraiment lorsque l'intrigue se développe et s'accélère avec de belles surprises jusqu’à un final teinté d’une aura mystérieuse. On se prend alors au jeu et à l’humour de l’écrivain belge qui illustre lui-même son texte de linogravures délicates comme on en trouve dans les romans d’aventure traditionnels. Jérôme Eeckhout vit dans les environs de Liège, où il est né en 1974. Comme il l’écrit lui-même, « il s’est consacré au fil des ans à des activités curieuses comme étudier l’archéologie, pratiquer la dendrochronologie ou se lancer dans une carrière trépidante de fonctionnaire. Afin de rester sain d’esprit, il pratique depuis longtemps l’écriture et le dessin. Il oriente sa plume et ses crayons vers la littérature jeunesse pour faire croire à ses enfants qu’il est un papa cool. »

La Petite Fureur de lire

Mais pourquoi vous parle-t-on de ce roman ? Parce qu’il figure parmi les quinze livres sélectionnés pour le concours La Petite Fureur, dans la catégorie 12-13 ans ! Un concours qui ne récompense ni des auteurꞏes, ni des illustrateurs ou illustratrices, mais des jeunes lecteurs et lectrices. Objectifs : promouvoir la lecture chez les enfants de 3 à 15 ans et mettre en valeur ces auteurꞏes et illustrateurs, illustratrices talentueux de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le principe : quinze ouvrages donc, ont été présélectionnés et repris ici, trois pour chaque catégorie (3-5 ans, 6-8 ans, 9-11 ans, 12-13 ans et 14-15 ans). Ils sont proposés en lecture aux participantꞏes qui sont invitéꞏes à prolonger celle-ci par un dessin, un texte, l’enregistrement d’une chanson, une vidéo, une marionnette, un décor ou tout autre réalisation artistique. Pour Par-delà les sentiers, cela pourrait être une lettre à Ana, une carte imaginaire de la région où se déroule le récit, une autobiographie du zylvat-ar-paleobkari, etc., etc. Les lauréatꞏes recevront des livres offerts par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les livres présélectionnés peuvent bien sûr être empruntés dans les bibliothèques publiques. Certaines proposent même des animations autour de la sélection. Ils vous restent jusqu’au 1er mars pour envoyer votre œuvre. Outre celles de classes ou de petits groupes, les participations individuelles sont possibles. Rendez-vous sur le site de la Fureur de lire pour compléter le bulletin d’inscription et coller l’accusé de réception sur la création de vos jeunes. Celles-ci sont à déposer ou à envoyer au Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Petite Fureur – Bd. Léopold II, 44 – Accueil A – 1080 Bruxelles.

A lire aussi

Un an de plus, d’Ulrika Kestere (L’étagère du bas)

Loisirs et culture

Un an de plus, d’Ulrika Kestere (L’étagère du bas)

Un nouvel album kaléidoscope sur la paternité

Loisirs et culture

Un nouvel album kaléidoscope sur la paternité

Françoise Wallemacq, reporter de guerre à hauteur d’enfant

Loisirs et culture

Françoise Wallemacq, reporter de guerre à hauteur d’enfant

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies