Développement de l'enfant

Brosse à dents et dentifrice : que choisir ?

Quel casse-tête que le brossage des dents de nos enfants : ils serrent la mâchoire, sucent leur brosse, n’aiment pas le goût du dentifrice ou, au contraire, avalent ce dernier. Résultat : pressé par l’heure du coucher ou le départ à l’école, ce geste important est souvent négligé. Le Ligueur vous glisse des trucs et astuces pour un brossage rapide, efficace et sans pleurs. Et vous donne aussi des conseils pour bien choisir une brosse à dents et un dentifrice en fonction de l’âge de votre enfant.

L’hygiène bucco-dentaire est un vrai défi de santé pour nos plus jeunes : selon l’OMS, 60 à 90 % des enfants en âge d’aller à l’école sont confrontés aux caries. Rappelons qu’une carie est une maladie infectieuse de la dent qui se caractérise par une lésion de l’émail, de la dentine ou du cément. À terme, celle-ci peut entraîner des douleurs, des sensibilités, des mauvaises odeurs, des abcès et, dans les cas les plus extrêmes, la perte des dents. Nos conseils pour éviter d’en arriver là.

Bien choisir sa brosse à dents

► Dès sa toute première dent, votre enfant est susceptible d’avoir des caries. Chez le tout-petit, on utilisera une brosse à dents « bout de doigt » (on vous conseille la marque Difrax) pour un brossage mécanique sans dentifrice. On fait d’une pierre deux coups : si votre petit fait ses dents, ce massage léger le soulagera.
► Jusqu’à 2 ans : on familiarise l’enfant avec ce drôle d’engin qu’est la brosse à dents. On peut en faire un jeu lors du bain : à vous de lui montrer que se brosser les dents, c’est rigolo et que cela ne fait pas mal. On choisit de préférence une brosse à dents avec un gros manche (par exemple, la brosse à dents Elgydium Baby) pour que la prise en main soit facile et que votre bambin puisse l’utiliser tout seul comme un grand. On n’introduit pas encore le dentifrice. Le brossage doit rester mécanique (surtout pas de brosse à dents électrique). Et, si l’alimentation non sucrée est respectée, le fluor n’est pas encore nécessaire.
► À partir de 2 ans : fini de jouer avec la brosse à dents ! Ce geste doit devenir un rituel d’hygiène, deux fois par jour. Pour se faire, on opte pour une brosse à dents avec une petite tête pour aller dans tous les recoins (notre conseil : la brosse à dents débutant de Elmex ou la Kids de Elgydium). On utilise du dentifrice, mais en très petite quantité : une trace suffit. On motive l’enfant à faire comme les grands. On privilégie l’autonomie. On introduit le systématisme du brossage : en haut, puis en bas, ainsi que toutes les faces des dents.
► Dès 3 ans, on peut éventuellement introduire le brossage électrique, mais avec une brosse à dents adaptée aux plus jeunes : celle-ci possède une tête plus petite et fonctionne plus lentement que les brosses pour ados et adultes. La brosse à dents électrique permet un brossage efficace dans un laps de temps plus court à condition de respecter le systématisme : on n’oublie aucune dent en commençant toujours du même côté et en finissant de l’autre. On pense aussi à brosser la langue où les bactéries responsables des mauvaises odeurs aiment s’installer. Notre conseil : la brosse à dents électrique Mickey avec timer musical Braun Oral B. Son avantage ? Si le brossage est interrompu, pas besoin de réfléchir : grâce à sa minuterie, votre enfant sait où il en est.

Bien choisir son dentifrice

Bien qu’il existe une multitude de dentifrices pour enfant, le meilleur choix reste le dentifrice à base de fluor. Le dentifrice fluoré nettoie les dents tout en possédant une action supplémentaire : il va renforcer l’émail, le rendre plus stable et prévenir ainsi la carie dentaire. Du fluor, oui, mais pas en trop grande quantité : un excès peut entraîner des taches sur les dents (fluoroses), voire, dans de rares cas, des protubérances osseuses. D’où la nécessité d’inculquer à son enfant ce bon réflexe de se rincer la bouche après le brossage. Important aussi : utiliser le dentifrice en petite quantité - l’équivalent d’un petit pois - toujours deux fois par jour.
Les dentifrices mis sur le marché ne possédant pas tous la même quantité de fluor (exprimée en « partie par million », soit ppm, indiquée sur l’emballage), mieux vaut choisir un dentifrice adapté à l’âge de votre enfant :

► Jusqu’à 6 ans : entre 250 ppm et 500 ppm de fluor (par exemple, le Elmex dentifrice enfant 500 ppm menthe).
► Entre 6 et 12 ans : entre 500 ppm et 1 500 ppm de fluor (notamment le Fluocaril dentifrice Junior 1450 ppm fruits rouges).
► Pour les plus de 12 ans : entre 1 000 ppm et 2 000 ppm de fluor.

On le voit, certains dentifrices pour les 6 à 12 ans sont plus dosés que les dentifrices adultes.

Astuces pour bien se brosser les dents

► Variez les goûts et laissez votre enfant choisir le dentifrice du jour (menthe, fraise, bubble gum) selon ses envies. Un moyen comme un autre pour le motiver à se brosser les dents.
► Pensez au sablier : cet objet permet à l’enfant de brosser ses dents pendant le laps de temps conseillé, soit deux minutes minimum. Attention cependant à bien insister sur le côté systématique du brossage (voir ci-dessus).
► Instaurez un calendrier de brossage où l’enfant apposera des stickers chaque jour, ce qui le motivera et l’encouragera. Et pourquoi ne pas le féliciter avec une petite surprise à la clé après un mois de brossage 100 % réussi ?
► Utilisez les pastilles « Trace », des révélateurs de plaque dentaire (en vente en pharmacie) : on laisse d’abord l’enfant se brosser les dents, puis on lui donne la pastille à sucer. Celle-ci colorera la plaque dentaire d’une couleur rouge-rose pour montrer à l’enfant les (éventuels) endroits oubliés. À introduire plutôt comme un jeu, un challenge et pas systématiquement - il faut quelques minutes de brossage pour faire disparaître la couleur sur les dents -, que comme un moyen de contrôle.



Charlotte Costenoble

En savoir +

Gare au sucre

La prévention des caries passe avant tout par l’alimentation, raison pour laquelle on limitera au maximum les aliments sucrés qui participent indirectement à la formation de caries. Explication : la plaque dentaire - soit la pâte recouvrant les dents et qui se forme naturellement tout au long de la journée -, est composée de salive, de débris alimentaires et de bactéries. Ces dernières se nourrissent de sucre et le transforment en acide. C’est cet acide qui attaque et fragilise les dents.
Si l’apport de sucre est parfois difficile à éviter (dessert, bonbons), il est préférable de les limiter. Idem pour les boissons sucrées, comme les jus et les softs, qui diminuent le pH buccal et favorisent l’action de l’acide sur les dents. Un allié, en plus d’un brossage de dents régulier : l’eau. En effet, un verre d’eau après un aliment sucré permet d’éliminer un peu plus vite le sucre présent sur les dents.

En pratique

Visite chez le dentiste

À partir de 2 ans, direction le dentiste, une fois par an. Par contre, avant cet âge, on consulte si on remarque une tache sur la dent, une cavité ou si votre enfant se plaint de douleurs. Important aussi : tout traumatisme nécessite une consultation chez le dentiste, même pour les dents de lait.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies