Vie pratique

Pourquoi ne répondent-ils pas au téléphone ?

Ah, le bel outil qu’est le téléphone ! Dans certaines familles, il sonne à longueur de temps. On s’appelle, on se rappelle à qui mieux mieux. Dans d’autres tribus, c’est le dimanche soir, entre 19h30 et 19h45. Quinze minutes, pas plus, mais qui suffisent à tout le monde. Et puis, il y a les cas particuliers, comme le mien…

Presque trois semaines sans nouvelles. Rien, pas un signe de vie. Je ne sais même pas si je dois m’inquiéter ou en rire. Je prends quand même mon téléphone et compose ce numéro que je pourrais taper les yeux fermés. « Bonjour, ça fait à peu près 25 fois que je tombe sur ton répondeur et que je laisse des messages. Je veux juste savoir si ça va, c’est quand même pas compliqué de prendre deux minutes pour me rappeler, hein ! »
Une réponse tombe enfin… trois jours plus tard. Trois mots lâchés via un SMS : « Tout va bien ». Je vais devoir me contenter de cela. Youpi !
Ah, j’oubliais les présentations. Le Je, c’est moi : 37 ans, marié, deux enfants. Et mon interlocuteur fantôme, un de mes deux enfants, déjà ado ? Non, non, vous faites fausse route. Celui qui ne me donne pas de nouvelle est en fait… un joyeux sexagénaire, pensionné et visiblement fort occupé. Eh oui, mon père ! Et pour couronner le tout, ma mère, elle, n’a simplement pas de GSM. Quant à leur ligne de téléphone fixe… ils viennent de déménager à la campagne et il ne leur est pas venu à l’idée d’en faire installer une !

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies