Loisirs et culture

Sang neuf (Casterman)

Alors qu’il s’apprête à rentrer dans l’hôpital où il va subir une opération vitale, Jean-Christophe croise sa sœur. Celle-ci vient de faire un don de moelle osseuse pour le sauver. Nous sommes en pleine période covid, avec ses consignes sanitaires. Embrassades prohibées donc, alors que ces deux-là sont plus que jamais uni·es par le sang. Voilà un des moments émouvants de ce roman graphique où Chauzy détaille son combat mené contre une leucémie aigüe il y a quatre ans.
D’une intensité à la fois sensible et violente, ce livre est un témoignage prenant, ancré dans le réel, même si parfois l’auteur recourt à son génie graphique pour faire comprendre ses tourments intérieurs. D’un point de vue Ligueur, on aime ce récit qui questionne la famille à travers le prisme de la maladie. Relations complexes avec sa compagne. Rapports chahutés avec ses enfants, avec ses parents. C’est beau et fort. Entre partage d’expérience à nu et hommage soutenu à ceux et celles qui ont aidé le dessinateur à vaincre ce cancer du sang qu’est la myélofibrose.
À paraître le 6 mars.

À LIRE AUSSI

Elisa Sartori : lire peut faire souffrir

Loisirs et culture

Elisa Sartori : lire peut faire souffrir

Être mère d’une enfant différente

Loisirs et culture

Être mère d’une enfant différente

Un atout maître de l’actu

Loisirs et culture

Un atout maître de l’actu

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies