Santé et bien-être

Tiques : un mot d’ordre, ne pas se faire mordre !

Camps scouts au grand air, promenades familiales… l'été, vos mômes sont plus souvent dehors que dedans. Avec les beaux jours, la tique, elle aussi, est d’attaque pour mordre vos enfants au risque de leur refiler la maladie de Lyme. Conseils pour protéger vos mômes.

Rien n’est simple au pays des tiques. Comme l’animal infecté ne se reconnaît pas à sa bonne ou mauvaise mine, mieux vaut tout faire pour ne pas se faire mordre. Plus facile à dire qu’à faire ! Car aucune de nos belles provinces n’échappe à la tique. Certaines régions en sont particulièrement infestées : Viroinval, Marche-en-Famenne, Arlon, Grez-Doiceau, Lille et, côté flamand, Kapellen, Peer et Zonhoven.
La tique est retorse. Elle prend souvent son temps avant de mordre, peut se déplacer pendant près d’une heure sous les vêtements avant de planter ses petits crocs dans la chair, histoire de trouver l’endroit chaud et humide qu’elle aime par-dessus tout.
Cheveux, cou, aisselles, aine, arrière du genou, dos, arrière des oreilles, nombril, entre les fesses, parties génitales… les lieux sont multiples et souvent difficilement accessibles. Difficile d’imaginer qu’après chaque sortie dans la nature, on passe au peigne fin chacun de ses gosses… et soi-même !
Le mieux est de sortir couvert de plusieurs couches de vêtements à maille très serrées pour rendre le chemin vers le corps plus difficile pour la tique ou de fermer toutes les ouvertures (pantalon dans les chaussettes, par exemple !)

 

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies