Société

Unisound, un festival aussi unique que singulier

Le festival Unisound, à Court-Saint-Étienne, prouve qu’il est possible de faire rimer « festival de l’été » avec « accessibilité ». Et il ne fait pas les choses à moitié ! Le Ligueur y est allé.

Lundi 26 juin. Il est presque 11h du matin et les premiers soundchecks attirent le public vers la scène, qui occupe une des deux extrémités du vaste hall du Parc à Mitrailles (PAMexpo), à Court-Saint-Étienne. De l’autre côté, une série d’espaces dédiés à différentes activités – grimage, karaoké, balançoires adaptées… – se remplissent également. Nous sommes à la neuvième édition du festival Unisound, un festival de musique ouvert à toutes et tous, entièrement accessible aux personnes porteuses de handicap.
Lorsque le groupe belge The Detain se met à jouer, de gros ballons blancs, destinés à faire ressentir les vibrations de la musique, rebondissent parmi les spectateurs et spectatrices. Le plaisir se lit sur de nombreux visages, et les corps bougent en rythme. Une jeune fille aux longs cheveux tressés danse avec les mains, très calmement, l’air absorbée. Plus loin, un autre spectateur fait des bonds de joie. Chacun, chacune profite à sa manière, selon ses goûts, son tempérament, ses possibilités.

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies