Grossesse

Courage, les nausées disparaissent au 4e mois

Votre entourage s’inquiète de votre manque d’appétit et de votre petite mine. Sans doute ne sait-il pas encore que vous êtes enceinte, alors que vous êtes régulièrement prise de nausées - ah, ces envies de vomir ! - ou de remontées acides. À tel point qu’à certains moments, vous seriez prête à renoncer à manger, ce qui est une mauvaise idée. Il y a pourtant des solutions pour tenter d’éviter ces satanées nausées.

Pour réduire les nausées

Plus le laps de temps est long entre deux repas, plus les nausées sont fortes. Pour les apaiser, pensez à fractionner votre alimentation au cours de la journée. Prenez des repas plus légers matin, midi et soir, mais complétez-les par des collations dont un goûter et une mini-collation le soir avant d’aller dormir, pour éviter de rester à jeun toute la nuit. Quelques idées pour bien caler son estomac : une banane et un produit laitier ; un petit pain aux noix ou aux olives ; un yaourt et une barre céréalière (pas grasse, pas sucrée ni chocolatée !).

Contre les remontées acides…

Outre le fractionnement de vos repas comme décrit ci-dessus, manger lentement en mâchant bien et éviter tout aliment gras, acide ou piquant peut vous aider à maintenir les remontées acides à distance. Ah oui, encore un petit conseil : ne vous couchez pas tout de suite après le repas !

… et la constipation

  • Buvez un litre et demi d’eau par jour, si possible riche en magnésium (teneur supérieure à 50 mg/l).
  • Augmentez votre consommation d’aliments riches en fibres comme les fruits et les légumes, du pain complet, du riz ou des pâtes complets.
  • Si le gynécologue vous le permet, marchez au moins 30 minutes par jour.
  • Ne prenez pas de laxatif sans avis médical.

Tenez vos kilos à l’œil

Contrôlez votre poids une à deux fois par mois. Si vous ne prenez plus de poids ou que vous en perdez, consultez votre médecin ou votre sage-femme.

Retrouvez tous nos articles sur le 3e mois de grossesse

MAIS ENCORE

Ce qu'il faut surveiller également

La caféine

Afin de ne pas provoquer une accélération des battements cardiaques du fœtus et de ne pas l’agiter inutilement, il est conseillé de ne pas boire trop de boissons à base de caféine, comme le café, le thé et surtout certains sodas ou boissons énergisantes. Suite à des études récentes, le corps médical conseille de ne pas dépasser une tasse de café par jour ou de thé dont la teneur en caféine est deux fois moindre que celle du café.

Le foie et ses produits dérivés

Ils contiennent beaucoup de vitamine A qui peut à très, très forte dose présenter des risques pour le fœtus. La salade de foies de volaille vous fait de l’œil ? Faites-vous plaisir… pourvu que vous n’en abusiez pas.

Produits à base de soja

Des études ont observé sur l’animal que les phyto-œstrogènes qu’ils contiennent peuvent avoir des effets négatifs sur les petits. Par prudence, on conseille aux futures mamans :

  • de ne pas consommer les compléments alimentaires aux extraits de soja ;
  • de limiter les aliments à base de soja, comme le tofu, le jus de soja et les desserts à base de soja, à un par jour.

À LIRE AUSSI

Votre grossesse mois par mois

Crèche, accueillante, grands-parents : pensez-y déjà !

Grossesse

Crèche, accueillante, grands-parents : pensez-y déjà !

La grossesse et la naissance racontées aux enfants

Développement de l'enfant

La grossesse et la naissance racontées aux enfants

Vos droits : soyez en ordre de mutuelle !

Grossesse

Vos droits : soyez en ordre de mutuelle !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies