Loisirs et culture

Ernest et Célestine, le Voyage en Charabie

À partir de 4 ans

Nouvelle adaptation des albums de Gabrielle Vincent, Le Voyage en Charabie nous emmène cette fois au pays des ours, où Ernest retrouve sa famille. Mais depuis son départ, les choses semblent avoir tristement changé…

Tout commence à la sortie de l’hiver. Après un long sommeil de trois mois, Ernest se réveille enfin. C’est le moment de reprendre ses activités musicales qui apportent la joie dans les rues. Célestine, tout excitée à l’idée d’accompagner son ami, file chercher son violon à l’étage. Mais en redescendant, elle laisse malencontreusement échapper l’instrument qui se brise au sol et là, c’est la consternation.
En effet, Octavius, le seul luthier capable de réparer ce violon d’une valeur inestimable, vit en Charabie et Ernest, lui, n’a aucune envie de retourner au pays. Or c’est sans compter sur la ténacité de la petite souris, qui se sent responsable de la catastrophe… Les voilà donc partis sur les routes, mais, une fois sur place, surprise : un silence pesant plane désormais sur la ville déserte autrefois si animée. En plus, Octavius a mystérieusement disparu ! Son père, juge de profession, y serait-il pour quelque chose ? Comment retrouver le luthier, comment amener la musique au cœur de la ville et rendre ainsi aux habitant·es leur joie de vivre ?
Ces nouvelles aventures sont l’occasion de plonger cette fois nos deux héros dans un monde soumis à la censure, à l’absence de liberté, à l’oppression… et de confronter Ernest à ses parents, dont les préjugés et le respect des traditions familiales l’avaient jadis poussé à quitter la Charabie.
Pour donner vie à ce pays imaginaire, les réalisateurs ont puisé leur inspiration dans les régions montagneuses de l’Est de l’Europe et rendu ces décors par des aquarelles aux teintes pastelles pleines de douceur ainsi que des formes aux traits simples, à la fois mal assurés et très délicats. Ce sont ces qualités graphiques légères et aériennes qui donnent en réalité toute son âme au film, reflétant parfaitement l’ambiance et l’univers esthétique des albums de Gabrielle Vincent.
Un film merveilleux à découvrir en famille, avec les petit·es à partir de 4 ans !

Ernest et Célestine, le voyage en Charabie, un film d’animation de Julien Chheng et Jean-Christophe Roger (France-Luxembourg, 2022, 1h19).

À LIRE AUSSI DANS LE LIGUEUR

Les Huit Montagnes

Loisirs et culture

Les Huit Montagnes

Grosse Colère et Fantaisies

Loisirs et culture

Grosse Colère et Fantaisies

Une expo pour mieux comprendre l’origine de la crise climatique

Société

Une expo pour mieux comprendre l’origine de la crise climatique

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies