Loisirs et culture

Le Pharaon, le Sauvage et la Princesse

Il a deux semaines, nous vous présentions Yuku et la fleur de l’Himalaya, cette fable magnifique au pays des petites souris destinée aux enfants de 5 ans et plus.

Aujourd’hui, nous invitons les plus grands (à partir de 9 ans) à découvrir un joyau de l’animation française à travers trois contes qui nous plongent dans des époques et des univers différents : une épopée où un jeune roi devient Pharaon pour conquérir le cœur d’une fille ; une légende médiévale où un jeune prince destiné à la mort devient « le beau sauvage » ; et enfin un récit qui nous plonge dans l’univers ottoman, où un prince déchu séduit une belle princesse.    

Yuku et la fleur de l'Himalaya

Ces trois contes traditionnels malicieux nous font voyager tour à tour en Égypte antique, dans l’Auvergne médiévale et au sein de palais stambouliotes du XVIIIe siècle, mettant en scène des figures parentales autoritaires et le besoin d’émancipation qu’exprime une jeune génération avide de liberté. Les héros de ces histoires d’amour ne se laissent pas dicter leur avenir : ils sont déterminés à exaucer leurs rêves, déjouent les conventions, toujours avec une pointe d’humour, un zeste de poésie et un soupçon de suspens. Nourries des schémas classiques du conte, ces histoires proposent toutefois une lecture moderne et affranchie des valeurs traditionnelles, mettant en scène des femmes en quête de liberté et de bonheur, des héros curieux et intelligents et des victimes qui s’émancipent et recherchent la paix. 

"Une lecture moderne et affranchie des valeurs traditionnelles."

C’est avec grand plaisir que nous vous invitons à découvrir ces fables somptueusement mises en images par Michel Ocelot, illustre papa de Kirikou. On retrouve dans son film toutes les qualités plastiques exceptionnelles de l’auteur, véritable légende de l’animation européenne, avec des recherches nouvelles qui font réellement briller et resplendir les personnages et leurs atours. Dans une explosion de couleurs, ces aventures font cohabiter la 2D, les ombres chinoises et la 3D, induisant une impression de texture et de finesse à couper le souffle, surtout sur grand écran ! 

À lire aussi

Ernest et Célestine, le Voyage en Charabie

Loisirs et culture

Ernest et Célestine, le Voyage en Charabie

Le quatuor à la neige

Loisirs et culture

Le quatuor à la neige

Poilu mais terriblement mignon

Loisirs et culture

Poilu mais terriblement mignon

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies