Vie pratique

Un plouf loin d’être une goutte d’eau

LE RENDEZ-VOUS DU MOIS

Depuis trente ans, un dimanche par mois, l’AP3 Plouf (association des parents et des professionnel·les autour de la personne polyhandicapée) se jette à l’eau pour proposer un moment de loisir à la piscine de Rixensart aux personnes polyhandicapées et à leurs proches.
Ce rendez-vous mensuel est un moment d’inclusion inversé destiné en priorité aux personnes polyhandicapées, mais est ouvert à tou·tes. Afin de garantir l’accès inclusif à son bassin, la piscine s’est dotée d’une table d’habillage, d’un lève-personne et d’une voiturette de piscine. « C’est un moment de pur loisir qui n’a aucune autre prétention que de ploufer », explique Michèle Rouge à l’initiative du projet. La recette en toute simplicité fait mouche. Les familles viennent des quatre coins de la Belgique pour ploufer. Il faut dire que les activités destinées aux polyhandicapé·es sont rares.
Malgré ses 82 ans, Elisabeth continue d’y participer avec son fils placé en institution du côté de Sclayn (Andenne). « Parfois je me dis que c’est trop, et puis on se retrouve comme en famille, je lis le contentement sur son visage. La sortie dans cette piscine équipée est une des seules activités compatibles à son handicap lourd ».

À LIRE AUSSI

Génération sandwich : trois grands-mères se racontent

Vie pratique

Génération sandwich : trois grands-mères se racontent

Comment préparer l'après-parent en matière de logement ?

Vie pratique

Comment préparer l'après-parent en matière de logement ?

Être mère d’une enfant différente

Loisirs et culture

Être mère d’une enfant différente

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies