Vie pratique

Des carottes façon XVIIIe siècle

Voilà une recette trouvée en marge de la Tribu curieuse, alors que nous cherchions la façon dont les musées s’adaptaient aux mesures sanitaires.

En Suisse, le château de Prangins nous a séduits par son approche culinaire 2.0. Ainsi à travers cette recette de « confiture de carottes » du XVIIIe siècle, le siège romand du musée national nous rappelle qu’avant d’être une occupation gourmande, la confiture a été une des façons élémentaires de prolonger la conservation des aliments par le sucre.
Attention, autre temps, autre rythme. La réalisation se déroule sur deux jours. Le premier jour, on découpe 500 g de grosses carottes en petits cubes. On les fait cuire à l’eau durant 15’ à feu doux. Puis on les fait sécher pendant une nuit sur une grille.
Le deuxième jour, on verse 50 cl de jus de pomme (c’est du vin doux pour la recette de base qu’on rend du coup plus familiale) dans une casserole. On laisse bouillir et puis on écume. Ensuite, on ajoute 300 g de miel, un bâton de cannelle et, bien sûr, les carottes. L’ensemble mijote à feu très doux pendant 45’-50’. La cuisson se termine par l’obtention d’un é d’une raclette ou d’une viande fumée.
En allant sur notre site, vous trouverez le lien pour découvrir la recette d’origine. À savoir celle en vieux français, telle que publiée dans L’encyclopédie Œconomique.

LE COIN DES GOURMAND·ES

Découvrez nos autres recettes

Tagliatelles de légumes

Vie pratique

Tagliatelles de légumes

Spaghettis sauce Pacman retraité d’Halloween

Vie pratique

Spaghettis sauce Pacman retraité d’Halloween

Des frites de pain perdu (sucrées ou salées)

Vie pratique

Des frites de pain perdu (sucrées ou salées)

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies