Développement de l'enfant

Faire équipe autour du bébé

« Quand Victor est né, j’étais en salle de césarienne. C’est mon compagnon qui l’a pris dans les bras. Il y a eu un déclic magique à ce moment-là. Je n’aurais jamais imaginé qu’il s’engagerait autant vis-à-vis de son fils. Il a été piqué par le virus de la paternité. Il est hyper-présent maintenant. Ça a été une belle découverte pour moi », retient Cécilia, la maman du petit Victor. Et chez vous, comment fonctionne le duo parental ? Sur quels appuis pouvez-vous compter ?

Des études scientifiques le montrent : « Les hommes déjà engagés au moment de la grossesse de leur compagne continuent à l’être après, et cette implication est durable. Par contre, ceux qui n’ont pas mis la main à la pâte et ont poursuivi leur vie comme si de rien n’était lors de la grossesse ont beaucoup plus de mal à être dans un partenariat de couple à la naissance de leur bébé », résume Reine Vander Linden, psychologue en périnatalité.
Maintenant que votre bébé a 1 mois et réclame un « maternage » intensif (il a besoin d’une présence attentive et protectrice…), comment concevez-vous les choses ? Comment le papa (ou le co-parent) voit-il son rôle ? Quelle place prend-il ? Des papas et des mamans témoignent. Sur le vif ! « Les deux parents doivent prendre le rythme de l’enfant. La maman s’en occupe toute la journée. Moi, je travaille toute la journée. En fait, on compare des pommes et des poires ! Les deux parents doivent composer avec le bébé. Mais, comme au début la maman passe plus de temps avec lui, elle sait mieux et fait plus », résume Simon, fraîchement papa. Logique !

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies