Santé et bien-être

Jeunes et violences gynécologiques, un jeu pour en parler

L’INITIATIVE DU MOIS

Aller pour la première fois à une consultation gynécologique, ce n’est pas facile pour tout le monde. C’est pourquoi l’asbl Arts et Publics, en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, a lancé le mois dernier un serious game en ligne appelé ViGylence, dont l’objectif est de « faire évoluer la conversation autour de la santé sexuelle et du consentement médical ».
Le jeu consiste à incarner Charlie, un canard qui doit consulter pour la première fois un·e gynécologue, à travers trois étapes : le choix du médecin, le trajet, la consultation. Les choix du joueur ou de la joueuse – le jeu n’est pas genré – permettent d’aborder les questions d‘écoute, de besoin, d’information, d’intimité ou encore de non-jugement, avec également en filigrane la notion de bien-être.
Autant le dire, ViGylence n’est pas un jeu vidéo qui fera kiffer vos ados, ce n’est d’ailleurs pas son but. Si on vous le conseille, c’est que c’est une vraie bonne porte d’entrée pour aborder le sujet, autant avec les filles qu’avec les garçons (à partir de 14 ans).

Découvrez ici ViGylence

À LIRE AUSSI

Vaccin contre le HPV : je voudrais en savoir plus

Santé et bien-être

Vaccin contre le HPV : je voudrais en savoir plus

Découvrez ce sein que je demande à voir

Développement de l'enfant

Découvrez ce sein que je demande à voir

Le consentement à hauteur de parents

Développement de l'enfant

Le consentement à hauteur de parents

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies