Développement de l'enfant

La préadolescence, une invention ?

Les gros concepts bien établis n’existent que pour être bousculés. Et on adore les remuer au Ligueur. Pas pour embêter, juste pour pousser la réflexion. En cela, le concept de préadolescence est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Lâché à la va-vite à propos d’un enfant qui grandit, l’idée du préado est fluctuante dans l’esprit des parents. Qui sont donc ces êtres hybrides que l’on veut maintenir entre deux mondes ?

On vous en fait le pari, la représentation de l’ado, et par la même celle du préado, est en train de muter. Nous n’en parlerons pas de la même manière dans les années à venir. Cette crise dont on ne connaît pas encore l’issue fait assurément grandir nos enfants différemment. C’est d’ailleurs le seul consensus que l’on trouvera chez les personnes interrogées. Pour le reste, on ne pensait pas qu’il serait aussi difficile de dresser un portrait-robot de la préadolescence.
On demande son avis à Mireille Pauluis, psychologue, sur la question. La préadolescence existe-t-elle ? Elle répond par une image : « Ah oui. Ah, oui, oui, oui. Elle existe. C’est simple, les enfants touchent les pédales et le guidon, mais jamais les deux ensemble. C’est d’abord une question de maturité ». Tiens, avant de la définir, remontons à la source, depuis quand parle-t-on de préadolescence ?

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies