Développement de l'enfant

Le bain avec papa et maman, stop ou encore ?

Prendre un bain avec son tout-petit, on adore. Mais jusqu’à quel âge peut-on se le permettre ? Être la maman ou le papa de l'enfant change-t-il quelque chose ? Natalie Penninger, professeure et spécialiste de la petite enfance nous répond.

Le bain est un moment de complicité par excellence. Quand l’enfant est tout petit, il permet de tisser un lien très fort, dans un élément propice à la détente. Vers 3 ans, l'enfant commence à observer et à poser des questions. Devrait-on alors mettre fin à ce rituel ?
Pour Natalie Penninger, tout dépend du feeling de la famille. « Tant que le plaisir est partagé et que chacun respecte le corps de l’autre, il n’y a pas de limite d’âge. Le bain partagé entre le parent et son enfant n’a rien de sexuel. C’est juste un moment propice aux jeux calmes et à la détente ».
Le rapport avec la nudité - une question bien personnelle - joue naturellement un rôle important. « En général, les enfants ne ressentent pas de pudeur avant l’âge de 8 ans, en tout cas en ce qui concerne leur maman », explique-t-elle. S’agissant du papa, les petites filles peuvent ressentir le besoin de mettre des limites plus tôt. Les papas également peuvent souhaiter mettre fin à ce rituel dès que l’enfant n’est plus un bébé. « Le bain entre un enfant et sa maman reste souvent dans les habitudes familiales plus longtemps ».

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies