Grossesse

Le kraamzorg, le soutien en post-partum à la maison

« Kraam » pour désigner la période qui suit l’accouchement, « zorg » qui signifie soin. Aux-Pays-Bas et en Flandre, la kraamzorg est une personne qui passe toute la journée gratuitement à la maison pour accompagner les parents tant sur le plan médical que sur les volets pratiques et psycho-affectifs.

Alec a quelques jours. Nathalie et Greg apprivoisent ce nouveau petit être dans leur appartement de Groningen, au nord des Pays-Bas. Pour la maman, il faut aussi se remettre de son accouchement par césarienne en urgence. Si elle a passé quatre jours à l’hôpital, contrairement aux mamans qui accouchent par voie basse et qui rentrent directement chez elle, elle a tout de même encore droit à une « kraamzorg », une personne spécialisée dans les soins de maternité.

« Vous pouvez aller dormir, souffle l’accompagnatrice constatant la fatigue de la maman, je vais m’occuper du bébé. S’il se réveille, j’essayerai de le rendormir. Et si je vois que le bébé a faim et qu’il doit prendre le sein, je vous réveillerai ». Nathalie sait que le bébé est entre de bonnes mains, qui pourront mettre le père en confiance par la même occasion.

Post-partum : de quoi parle-t-on exactement ?

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies