Développement de l'enfant

Manettes en mains, Beethoven dans les oreilles

Les bandes son des jeux vidéo ont bien évolué depuis le simple « 8-bit » des années 70. Aujourd’hui, elles sont sur un pied d’égalité avec les bandes originales des films. Plus d’une centaine d’entre elles reprennent en plus des thèmes de grands compositeurs des siècles passés. Une occasion pour votre ado de développer sa culture musicale.

L’époque des « bip » de Pac-Man est désormais révolue. Les bandes son des jeux vidéo sont de plus en plus sophistiquées et occupent une place essentielle dans la constitution de ce média. Elles imprègnent le jeu d’une atmosphère, accompagnent et guident le joueur à travers les niveaux. Elles ont pris une telle importance qu’elles sont considérées aujourd’hui comme des œuvres d’art à part entière : on les joue en concert, elles se vendent indépendamment du jeu, elles participent à des prix de composition musicale qui ne sont a priori pas liés aux jeux vidéo. Les ados gamers raffolent de plus en plus de cette musique.
« Elle m’aide à me plonger dans le jeu, à me mettre dans l’action, à ressentir l’ambiance et l’émotion qui en découlent. Parfois, grâce à la musique, j’en viens à pleurer devant des scènes dramatiques de jeux vidéo », confie Solal, un jeune Bruxellois de 17 ans. La particularité de ces bandes son réside dans le fait qu’elles sont d’un genre classique et souvent symphonique, ce qui permet aux ados d’accéder parfois sans le savoir à un patrimoine culturel musical de renommée historique et mondiale.

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies