Santé et bien-être

Ramène ta fraise !

Pour tout vous raconter sur ce petit fruit annonciateur de l’été et vous permettre de frimer dans la file du glacier, nous avons pris la direction… de Wépion !

Riche en vitamine C, en antioxydants et en minéraux comme le magnésium, la fraise est excellente pour la santé. Elle est pauvre en calories et composée à plus de 90% d’eau, ce qui en fait un en-cas léger et rafraichissant. Et selon l’ONE, elle peut être introduite dans l’alimentation des bébés dès le début de la diversification.

► VISITE GUIDÉE

Au musée de la fraise et au jardin des petits fruits à Wépion

Situé en bord de Meuse, le musée de la Fraise est un petit musée de proximité, accueillant et adapté aux enfants. On y apprend que la fraise des bois est cultivée dans nos régions depuis le Moyen-Âge. Et que la fraise à gros fruits, que nous consommons aujourd’hui, est issue d’hybridations entre des variétés plus charnues ramenées d’Amérique dans les cales des navires, quelques siècles plus tard. À Wépion, c’est à partir des années 1930, à l’époque où les villas mosanes fleurissaient le long de l’eau, que la culture de la fraise a connu son âge d’or. Depuis, elle n’a cessé d’évoluer, comme en témoignent les anciens outils exposés dans le musée.
Et si la production locale a diminué (la Wallonie ne produit plus qu’environ 10% des fraises belges), le fraisier reste bien enraciné dans la région et dans ses traditions. Car le climat et la terre de la vallée de la Meuse sont propices à la fruiticulture. La visite du musée se poursuit d’ailleurs de l’autre côté de la chaussée, dans le « jardin des petits fruits », où l’on découvre non seulement différentes variétés de fraisiers, mais aussi des vignes, du cassis, des groseilliers, des framboisiers, des mûriers, du sureau… et la bonne nouvelle, c’est qu’à condition de ne pas se remplir les poches, on a le droit de goûter les fruits mûrs ! L’astuce de notre guide ? Cueillis juste après quelques jours de soleil, les petits fruits cultivés en pleine terre sont les plus savoureux.

En savoir + sur le musée de la fraise

► LA RECETTE À ESSAYER AVEC LES ENFANTS

Les glaces à l’eau aux fraises

Ingrédients :

  • 500 g de fraises
  • 50 ml d’eau
  • 25 g de sucre
  • 25 g de miel liquide (ou plus de sucre)
  • Un peu de jus de citron (facultatif)

Matériel : Si vous n’avez pas de moules à esquimaux, utilisez des petits moules en silicone ou des petits pots de yaourt style « petit Suisse », et des bâtonnets en bois.

On s’y met :

Commencez par équiper tout le monde de serviettes ou de tabliers : les fraises, ça tache ! Rincez ensuite les fraises à l’eau claire, équeutez-les et mélangez-les avec les autres ingrédients. Jusque-là, chaque étape peut être réalisée par des petites mains d’enfants. Reprenez le contrôle de la situation le temps de passer le tout au mixer, puis goûtez et ajustez si nécessaire la quantité d’eau et de sucre. Versez le mélange dans les moules ou les petits pots et mettez-les au congélateur. Après une heure au froid, plantez les bâtonnets. S’ils ne tiennent pas encore droit… réessayez un peu plus tard. Dernière étape : la patience ! Au moins pendant vingt-quatre heures.  

EN SAVOIR +

  • Conseils de chef·fes : privilégiez les fraises de saison et de production locale. Choisissez celles qui ont une couleur uniforme et dont la tige est bien verte. Ne vous fiez pas à l’intensité de leur couleur ou à leur grosseur, qui varient en fonction de leur variété et pas de leur qualité. Conservez-les ensuite dans un linge propre, un ravier en carton, une passoire ou un fraisier. Conservez-les au frais, mais pas au frigo, sauf en cas de forte chaleur. Dans ce cas, pensez à les sortir une heure avant de les déguster. Enfin, nettoyez-les juste avant de les servir - et avant de les équeuter - pour éviter qu’elles ne se gorgent d’eau.
  • Smoothies surprenants : ces conseils sont tirés du livre La fraise se met à table, concocté par le musée de la Fraise avec des chefs et pâtissiers namurois. On y trouve notamment une recette de smoothie avec des fraises (500 g), du yaourt grec (250 g), du jus de citron (1 c. à soupe), du sirop de sureau (3 c. à soupe) et du miel (facultatif). Autre smoothie surprenant à tester avec les enfants, sur les conseils de la guide du musée : fraises, bananes, sirop de sucre citronné… et basilic.
  • L’anecdote savante : traditionnellement, on dispose de la paille au pied des fraisiers afin de les nourrir et de les protéger. Cette technique de « paillage » a donné à la fraise son nom anglais de strawberry, qui signifie baie (berry) de paille (straw). Si avec ça vos ami·es, vos enfants et les ami·es de vos enfants ne sont pas épaté·es… on vous offre un ravier !

À LIRE AUSSI

Hymne à l’asperge

Santé et bien-être

Hymne à l’asperge

L’ortie vaut de l’or !

Santé et bien-être

L’ortie vaut de l’or !

Un brin vantard, l’épinard ?

Santé et bien-être

Un brin vantard, l’épinard ?

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies