Développement de l'enfant

(Re)Penser les espaces urbains pour les ados

Collé·es aux vitrines, réuni·es sur une aire de jeux pour enfants, cantonné·es aux terrains de foot… En ville, vos ados sont partout et nulle part à la fois. Des initiatives belges tentent de réinventer la ville pour les besoins de cette génération.

La Ville faite par et pour les hommes, c’est le titre de l’ouvrage d’Yves Raibaud, géographe spécialiste de la ville et du genre. Ces hommes, Yves Raibaud les qualifie aussi d'adultes blancs hétérosexuels imaginant la cité en fonction de leurs propres points de vue, dont sont exclus les jeunes. Toutefois, lorsqu'on sonde ces derniers sur les besoins en ville, leurs réponses ne sont pas claires. C’est ce qu’indique notamment le projet de recherche européen « C3Places » mené en 2021 avec des ados dans de grandes villes comme Lisbonne, Milan ou, bien plus près, Gand.
« Les ados n’ont pas spécialement besoin de lieux dédiés uniquement à leur tranche d’âge, avance Cécile Duvivier, cheffe de projet au service maillages jeux et sport chez Bruxelles Environnement. Les villes doivent être pensées pour leur bien-être physique, mais ce qui prime, c’est leur socialisation. Ils doivent pouvoir se retrouver entre ami·es sans être éjecté·es parce qu’ils fument ou font un peu de bruit. Je suis toujours fascinée de voir des groupes de jeunes dans des endroits improbables. Je pense qu’ils ne se reconnaissent pas toujours dans l’offre d’espaces publics et que, du coup, ils créent leurs propres espaces. »
Des lieux pour les jeunes tentent néanmoins de s’inscrire dans une vision alternative. C’est le cas par exemple des « speelbos », qui se développent depuis une quinzaine d’années dans des espaces verts et permettent aux enfants et aux ados de construire leurs cabanes, ou bien à l’Allée du Kaai, installée près de Tour & Taxis à Bruxelles. En plus d’un tas d’ateliers globalement gratuits, le projet d’occupation temporaire attire bon nombre d’ados qui y voient un lieu où ils et elles peuvent simplement venir traîner, en toute liberté. Un paramètre essentiel durant cette période de transition qu’est l’adolescence.

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies