Grossesse

Vos droits : quel sera le montant des allocations familiales ?

Pour tout enfant, les parents reçoivent des allocations familiales. Une aide financière mensuelle qui vient toujours à point dans le quotidien avec un bébé. Depuis le 1er janvier 2019, le système des allocations familiales est pris en charge et payé par les Régions où sont domiciliés les enfants.

Suite à la régionalisation des allocations familiales, les Régions flamande, wallonne, bruxelloise et la Communauté germanophone disposent de leur propre système d’allocations familiales avec leurs propres réglementations et montants. C'est donc la Région où est domicilié votre futur enfant qui déterminera qui payera la prime de naissance et, ensuite, les allocations familiales.

Comment s’y prendre ?

S’il s’agit d’une première naissance, vous pouvez choisir (en fonction de la qualité du service reçu…) une caisse d’allocations familiales disponible dans votre Région. Toutes les caisses d’allocations familiales donnent droit au même montant et versent l’argent au même moment.
Vous pouvez, dès le 6e mois de grossesse, demander une attestation de grossesse à votre gynécologue de référence : celle-ci vous permettra de demander à votre caisse d’allocations familiales le versement de la prime de naissance, qui peut, si vous le souhaitez, avoir lieu avant la naissance de votre enfant.
Si vous avez déjà introduit votre demande de prime de naissance, votre dossier est en ordre au niveau de votre caisse d’allocations familiales : il ne manque plus que l’attestation de naissance.
Après réception de l’attestation de naissance que vous délivre l’administration communale du lieu de naissance de votre enfant, votre caisse d’allocations familiales examinera votre droit aux allocations familiales. Cet extrait d’acte de naissance est nécessaire pour justifier, d’une part, le paiement de la prime de naissance et, d’autre part, celui des allocations familiales. Transmettez directement cette attestation (attestation originale) à votre caisse d’allocations familiales ; ne la perdez pas car elle est délivrée une seule fois. Une fois votre dossier en ordre, vos allocations familiales vous seront désormais automatiquement payées.
Attention, les allocations familiales ne sont pas versées pour le mois de la naissance, mais à partir du mois qui suit la naissance. Elles sont payées à « terme échu ». Ainsi, un enfant né le 9 septembre ne sera bénéficiaire d’allocations familiales qu’à partir du mois d’octobre ; ses allocations seront payées en novembre, au plus tard pour le 8. Par la suite, elles seront versées tous les mois au plus tard à cette date.

Quel sera le montant de l’allocation familiale pour votre enfant ?

Le montant des allocations familiales dépend de la Région où votre enfant sera domicilié. Les montants donnés ci-dessous étant régulièrement indexés, n’hésitez pas à consulter le site de votre caisse d’allocations familiales afin d’obtenir les montants exacts et actualisés.

  • En Wallonie, le montant de base pour chaque enfant né à partir du 1er janvier 2020 est de 167,77 euros jusqu’à ses 17 ans, ensuite de 178,60 euros entre ses 18 et 24 ans. Des suppléments sociaux liés à la monoparentalité, aux revenus des parents, au handicap ou à la maladie de l’enfant ou encore au décès d’un (ou des) parent(s) sont accordés.
    Pour les enfants nés avant 2020, d’autres montants s’appliquent.
  • À Bruxelles, depuis le 1er janvier 2020, tous les enfants domiciliés en Région bruxelloise bénéficient d’un montant de base entre 162,36 et 184,01 euros selon leur âge et selon leur année de naissance. Des suppléments sociaux liés à la monoparentalité, aux revenus des parents, au handicap ou à la maladie de l’enfant ou encore au décès d’un (ou des) parent(s) sont également accordés.

Petite précision si vous avez des enfants nés avant 2020 qui sont encore sous le précédent régime d’allocations familiales. Ces enfants resteront a priori maintenus dans l’ancien régime d’allocations familiales. Pourquoi « a priori » ? Parce que la Région garantit le maintien de l’ancien montant jusqu’à ce qu’il y ait un changement dans la situation de l’enfant ou de la famille qui rende le passage dans le régime d’allocations familiales plus récent financièrement plus avantageux pour la famille. Si ce régime plus récent est avantageux, la famille est alors automatiquement et définitivement dirigée vers celui-ci.

Si votre enfant réside en Région flamande ou en Communauté germanophone, d’autres règles s’appliquent. Vous trouverez les informations auprès de votre caisse d’allocations familiales.

Pour plus d’infos : l’Aviq pour la Wallonie, Iriscare pour Bruxelles, Fons pour la Flandre et le ministère de la Communauté germanophone.

EN SAVOIR +

Des permanences pour vous aider

Des infos complémentaires (ainsi que des fiches d'informations) peuvent être obtenues auprès du Centre d’action sociale globale pour les Familles (service social créé par la Ligue des familles, agréé et subsidié par la Commission communautaire française, ou Cocof, au sein de la Région de Bruxelles-Capitale). Permanences sociales téléphoniques les mardis de 9 h à 16 h et les mercredis et jeudis de 9h30 à 16 h, au 02 505 58 00, ou sur place sur rendez-vous.Le service est situé au 109, avenue Émile de Beco à 1050 Bruxelles. Écoute thérapeutique de première ligne (respectant l’anonymat) ouverte les vendredis de 9h30 à 14 h au 02 505 58 08.

Bébé est presque là

Votre grossesse au 8e mois

Vos droits : quels sont-ils après votre congé de maternité ?

Grossesse

Vos droits : quels sont-ils après votre congé de maternité ?

Que mettre dans la valise pour la maternité ?

Grossesse

Que mettre dans la valise pour la maternité ?

« J’ai peur de l’accouchement… »

Grossesse

« J’ai peur de l’accouchement… »

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies