Développement de l'enfant

Vous l’allaitez… non-stop ?

Une fois sorti de son cocon, le bébé n’est plus nourri par le cordon : place aux tétons ou au biberon. Et ce n’est pas toujours simple au début. Chaque bébé a son mode d’emploi. Il faut un peu de temps pour que maman et bébé s’apprivoisent.

La plupart des mamans choisissent d’allaiter leur nouveau-né. L’allaitement est vécu comme une continuité de la grossesse, un moment de tendresse à partager avec son bébé. Un peu comme un câlin nourrissant et rassurant qui ferait fondre toute la banquise.
La réalité est un peu moins rose, juste après la naissance. Après la montée de lait et le bouleversement hormonal qui l’accompagne, la maman doit souvent s’accrocher pour vivre un allaitement harmonieux. Il y a les risques de crevasses, d’engorgement, de mastite… Les tétées sont nombreuses et parfois contraignantes pour la maman.
Et c’est là que l'autre parent entre en piste pour soutenir la maman qui allaite. Il peut l’aider à trouver une position confortable pour allaiter, changer les couches du bébé ou préparer une tisane à base de fenouil. Car oui, l’allaitement peut bien se passer quand la maman est en confiance et bien entourée. Mais il n’y a pas que l'autre parent : la grand-mère, une amie, une sage-femme, la partenaire enfants-parents de l’ONE, le pédiatre ou un autre professionnel peut soutenir la maman, écouter ses doutes et l’aider à trouver des solutions.

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies