Développement de l'enfant

Autonomiser son enfant par l’assiette ? La bonne recette

On le redit, autonomiser son enfant est une sorte de graal de la parentalité. En cela, vous avez toutes et tous sous la main une arme imparable : votre cuisine. Prenez un soupçon de responsabilité, ajoutez-y une grosse dose de confiance, le tout saupoudré de valorisation, de transmission. Vous obtenez alors le meilleur met qu’il soit : des enfants fiers et pleins d’assurance.

Ce n’est pas une idée neuve. Elle nous a souvent été soufflée par différent·es expert·es dans des cadres très précis. Mettre ses enfants aux fourneaux pour les familiariser à la lecture, aux maths. Comme avec les petit·es atteint·es de troubles dyspraxiques, une aubaine pour effectuer des petites manipulations et les conforter dans leurs gestes. Les ingrédients pour faire avancer nos enfants ne manquent pas.
Ici, ce sont des parents qui nous ont mis la puce à l’oreille et ont aiguisé notre appétit insatiable de curiosité : confier les fourneaux de façon régulière, en laissant le champ libre à ses enfants. Par exemple, le mardi, c’est institué, ce sont les enfants qui cuisinent. Une idée toquée ?

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies