Santé et bien-être

La guerre aux vers

Oxyures. Un mot qui vaut son pesant d’or au scrabble, mais dont on se passerait bien dans nos vies de famille. Mieux connus sous le terme de vers intestinaux, les oxyures sont courants. Vous suspectez leur présence chez votre enfant ? On vous explique comment les repérer, les traiter et vous en débarrasser.

La journée, votre enfant vaque à ses occupations comme à son habitude, entre jeux et dessins. C’est quand vient le soir que les choses se compliquent. Il va à selle une fois, puis deux, puis trois. Et à partir de là, c’est comme s’il était possédé. Il se tend. Grimace d’inconfort. Gigote.
Commence alors l’opération de grattage autour de l’anus. C’est plus fort que lui, il ne peut s’en empêcher. Après un instant de pause, les gigotements reprennent de plus belle. S’ensuit, une autre séquence de gratouilles. Pas de doute, les vers ont encore frappé !

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies