Développement de l'enfant

Elle ne veut plus me faire de câlins

Il y a peu encore, votre enfant se blottissait contre vous à la moindre petite contrariété, vous sautait dans les bras à la sortie de l’école et réclamait un gros câlin avant de faire dodo. Désormais, c’est du bout des lèvres qu’il vous fait un bisou. Qu’a-t-il pu bien se passer ? 

Il y a des enfants qui adorent se faire cajoler, qui en ronronnent quasiment de bonheur! Mais, il y en a d’autres, plus indépendants, qui, très tôt, font comprendre à leurs parents que câlins et bisous les embêtent. « En grandissant, ils acquièrent une confiance en eux qui leur permet de s'autonomiser, et ce justement grâce à l'affection et aux réassurances que les parents auront prodiguées dès la naissance », explique Olivia Surquin, psychologue.
Le besoin d’affection n'est pas vraiment une question d’âge, mais plus de tempérament. Si votre enfant a toujours été assez indépendant, et qu’il préfère largement bouger et être actif qu’être dans vos bras, c’est fort probablement parce que ça fait partie intégrante de sa personnalité. Cela ne veut pas dire qu’il ne ressent pas de l’affection pour vous, mais plutôt que sa sécurité de base est solide. Il est tout simplement satisfait avec vos « Je t’aime » et votre présence.
Les hyper-affectifs ne seraient alors pas en sécurité, eux ? Rassurez-vous, là aussi, ce n’est généralement qu’une question de tempérament.    

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies