Santé et bien-être

L’œuf a la cote

Facile à préparer, bon marché, local et toujours de saison, l’œuf a plus d’un tour dans sa coque pour nous séduire.

Si on vous parle de cet ovale, c’est parce qu’il coche au moins cinq cases.

  • C’est une source de protéines de qualité qui contient une bonne dose de vitamines (A, D, E, B9, B12), de la choline, des micronutriments (fer, iode, zinc), un antioxydant (lutéine).
  • C’est un aliment économique, entre deux et quatre fois moins cher qu’un morceau de viande.
  • C’est un aliment qui se décline à toutes les sauces : œuf dur, à la coque, brouillé ou en omelette, on peut aussi l’intégrer à une préparation sucrée ou salée.
  • Il se conserve longtemps, 28 jours précisément.
  • C’est une source de protéines alternative à la viande, avec une empreinte carbone moindre.

DEUX QUESTIONS À...

Estelle Thomas, diététicienne au pôle diététique de l’ONE

Dans quelle quantité est-ce conseillé de consommer les œufs ?
« Le Conseil supérieur de la santé préconise d’en consommer maximum trois fois par semaine en alternative à la viande. Mais on peut tout à fait en manger plus, du moment que l’alimentation reste variée et équilibrée. Jusque dans les années 90, l’œuf a eu mauvaise presse à cause de sa teneur en cholestérol. Des études récentes ont mis en évidence que, chez l’individu en bonne santé, le cholestérol sanguin est très peu influencé par le cholestérol qui provient de notre alimentation. Autrement dit, le fait d’avoir un taux de cholestérol élevé n’empêche en rien de consommer des œufs raisonnablement. »

Quels sont les conseils de conservation et de consommation que l’on peut prodiguer ?
« Nous conseillons de stocker les œufs dans la partie inférieure du frigo et de les conserver dans leur emballage d’origine afin qu’ils n’entrent pas en contact avec des plats préparés ou des aliments odorants, car la coquille de l’œuf est perméable. Pour les familles qui ont des poules à la maison, les œufs peuvent être essuyés avec un chiffon sec, mais pas passés sous l’eau pour éviter tout risque d’intoxication alimentaire, car la coquille de l’œuf est poreuse. Pour la santé et le bien-être animal, nous recommandons les œufs de poule bio ou élevée en plein air et d’origine belge. Et, dernier conseil, consommer l’œuf bien cuit, surtout pour les enfants en bas âge et les femmes enceintes, c’est à la fois plus sûr et plus digeste. »

BON À SAVOIR

Le code d’identification

Depuis 2004, un code d’identification est estampillé sur chaque œuf, il fournit des informations sur ses conditions de production.

  • Le premier chiffre indique le mode d’élevage : bio (0), en plein air (1), au sol (2) ou en cage (3).
  • Les deux lettres signalent le pays d’origine : Belgique (BE), Pays-Bas (NL), France (FR)…
  • Les cinq derniers chiffres correspondent au numéro d’enregistrement du producteur ou de la productrice.

Le test fraîcheur

Vous avez des doutes sur la fraîcheur d’un œuf ? Plongez-le dans un récipient d’eau. Il flotte ? Sa date de consommation est passée. Il coule ? Il est frais.

► LA RECETTE À ESSAYER AVEC LES ENFANTS

Le clafoutis printanier

Ingrédients pour 4 portions :

  • 4 œufs
  • 200 ml de lait entier ou demi-écrémé
  • 3 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 1 poireau
  • 1 grosse carotte
  • 1 navet
  • Épices selon les goûts : poivre, sel, herbes de Provence, muscade…

Préparation :

Nettoyez les légumes, épluchez-les avant de les découper en petits morceaux. Faites cuire le tout à la vapeur 15’. Cassez les œufs et fouettez en mélangeant avec les épices, le lait et la fécule de maïs, puis ajoutez les légumes cuits. Préchauffez le four à 180°C. Versez la préparation dans un plat et enfournez 30’.
En accompagnement : des pommes de terre au thym rôties au four et une salade de crudités.

LE CLIN D’ŒIL

Devinette : connaissez-vous le code secret des poules pondeuses ?

Réponse : 4 – 4 – 4 – 7 – 1 – 9

À LIRE AUSSI

Un brin vantard, l’épinard ?

Santé et bien-être

Un brin vantard, l’épinard ?

La tarte fine tomate et courgette

Vie pratique

La tarte fine tomate et courgette

Profiter des vacances pour bien... manger

Vie pratique

Profiter des vacances pour bien... manger

Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies