Développement de l'enfant

Orthorexie : quand manger sain tourne au malsain

Manger sain, toujours plus sain. Composer les menus, surveiller son assiette. Y penser sans cesse. Bassiner son entourage. Attention, cette fixette peut dégénérer ! L’orthorexie est un trouble du comportement alimentaire aux répercussions sociales, physiologiques et psychologiques parfois catastrophiques, à repérer le plus tôt possible pour venir en aide aux ados qui en souffrent.

L’orthorexie, c’est lorsque la recherche d’une alimentation saine et équilibrée est poussée à l’extrême. En 1996, un médecin américain, Steven Bratman, forge le terme en puisant dans l’étymologie grecque pour définir cette pathologie qu’il rencontre de plus en plus fréquemment : orthos, qui signifie « droit » et orexis, « appétit ». Manger droit, dans les règles. Cette fixation obsessionnelle autour de la nourriture saine a des effets dérangeants chez les jeunes, surtout des adolescentes.
Eliza, la maman de Luce, 15 ans à l’époque, témoigne : « À la maison, les repas se transformaient en bras de fer. Son père me demandait de laisser tomber, mais je ne pouvais pas : Luce se méfiait de ma cuisine. Chaque ingrédient était suspect et sujet à discussion. Elle préférait se préparer des plats à part, et la liste de ce qu’elle devait éviter, qui serait mauvais pour la santé, ne cessait de s’allonger. On ne mangeait presque plus la même chose. C’était hallucinant ! ». Et cela allait devenir de plus en plus inquiétant.

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies