Développement de l'enfant

Est-il prêt pour les panades ?

Peut-être que votre petit a déjà goûté l’un ou l’autre aliment, en plus du lait, peut-être pas. « Au-delà de ses 6 mois, le bébé aura besoin d’éléments (acides aminés spécifiques, fer, zinc, lipides, vitamines, fibres…) que le lait, maternel ou adapté, ne lui apporte pas ou pas assez », rappelle Catherine Ghion, infirmière qui a travaillé dans une collectivité de jeunes enfants. Si aucune raison (médicale ou de circonstance) n’a justifié une diversification alimentaire plus tôt, il est temps entre 5 et 6 mois de la débuter. Mais sans faire du forcing ! Ne mettez pas la pression sur votre bébé ou vous. Allez-y en douceur.

Pour ses premiers repas à la cuillère, choisissez une période où, vous parents (papa compris, bien entendu), vous vous sentez disponibles et détendus - ceci dit, ne faites pas de cette diversification alimentaire un fromage ! Observez aussi votre petit pour voir s’il est prêt à passer le cap. Vos propres repas le captivent-ils ? Aime-t-il découvrir les choses avec la bouche ? Quand vous lui donnez une cuillère de vitamines, sait-il quoi faire avec l’ustensile en bouche ? Un conseil encore : commencez à un moment de la journée où il n’est pas trop affamé, un moment où il est davantage dans la curiosité de la nouveauté que dans le besoin de remplir au plus vite son estomac.
Quelques autres éléments à garder en tête, développés avec Catherine Ghion. Reprenez aussi le numéro précédent du Ligueur et mon bébé où le sujet est déjà abordé. Et, bien sûr, n’hésitez pas à demander conseil au pédiatre ou à la consultation de l’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance). 

À lire : « De nouveaux aliments en douceur... », une brochure de l'ONE

Cet article est réservé aux abonnés.

L'abonnement est offert aux membres de la Ligue des familles. Inscrivez-vous pour profiter de l’ensemble de notre contenu et de tous nos services. Utilisez le code LIGUEUR1MOIS et découvrez le Ligueur pour 1€ le premier mois (sans engagement).

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies